Monster Hunter Freedom 2 / Monster Hunter Freedom Unite

Devenez le plus grand chasseur de monstres!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [En recherche d'un Nom]

Aller en bas 
AuteurMessage
† Layon ♡ Lawliet †

avatar

Masculin Nombre de messages : 1282
Age : 24
Rang MHF2 : 6
Titre de chasseur : Âme de Ecchi
Localisation : 08
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: [En recherche d'un Nom]   Jeu 16 Déc - 19:11

Chapitre I
What The F*CK !?



- Allez, tu vas crever sale bestiole ?
- Fait gaffe, il va s’envoler !
- Bon, va le chercher, moi faut que j’aiguise…
- Okay, j’pense qu’il doit trainer en zone 8


Camille fonça alors en 8, pendant que son coéquipier reprenait ses forces. Armé de son courage (et surtout de sa brasier maitre), il chargea bravement le Tigrex, et une lutte acharnée eu lieu. Ni l’un ni l’autre n’arrivèrent à prendre le dessus. Camille enchainait les combos, et le Tigrex, malgré sa patte avant droite cassée et sa cicatrice sur l’œil, parvenais tout de même a se défendre, projetant bloc de glace et coup de queue en direction du chasseur. Ce fût lorsque Killer arriva que l’issue du combat changea. « Mister 666 » dégaina sa lance, chargea… Et se prit des blocs de glace dans la face…

- Killer… T’en fait un beau de Killer toi
- Roooh c’est bon hein ? Je te rappelle que je suis que rang 5… Arrête de te la péter avec ta Narga là…
- Ouais beh hein ? Même rang 2 je t’enchainais les Tigrex comme un rien.


Soudain, on entendit des pas... Ces pas venaient des escaliers... Une ombre passa, et entra dans la chambre.

- Camille, ton père est arrivé. Tu dis au revoir à Robin ?
- Bien, Madame Gold.


Il rangea sa psp dans son sac, débrancha le chargeur.

- Bon, essaie de t’entrainer un peu pour la prochaine fois okay ?
- Ouais j’essaierais. On se voit demain au collège ?
- Comme d’hab’ quoi ^^… Au fait, T’oublie pas de ramener le matos hein ?
- T’inquiète, 4h de perm demain, j’compte pas rester à m’y ennuyer. Allez, salut.
- Tchao…


Il sortit, entra dans la voiture, ralluma sa psp, et la voiture s’éloigna de chez les Gold. Bien qu’ils possèdent le nom de Gold, cette famille n’était pas riche, ni pauvre non plus d’ailleurs. C’était une famille comme les autres. La mère de Robin travaillait chez Atol, et son père chez Optic2000. D’où quelque différents familiaux. Si son père travaillait chez Optic2000, c’était parce que son père a lui était aussi chez Optic2000. Et lorsque le mariage des parents de Robin eu lieu, on entendit des « Traitre !!! », « T’as pas honte de trahir ta famille avec l’ennemi ? »… Au final, le vieux avait changé de pensées, comme si son fils pouvait se servir de sa femme pour obtenir des informations sur ses concurrents.

- Robin ? Tu viens diner ?
- J’arrive =)


La soirée se déroula normalement… Ce soir ils passaient Underworld III à la télévision, et Robin se jura qu’il ne le manquerait sous aucun prétexte. Il se dépêcha alors de diner, fonça se laver les dents, prit sa douche, se mit en pyjama, et s’installa sur son lit, paquet de chips, et soda à coté, (Et les dents ? T’abuse Robin…) la télévision sur son bureau. A la fin du film, il éteignit la télévision, et se coucha…

- Robin ! Robin ! ROBIN !!!
- Quoi ???
- Dépêches-toi. Tes cours commencent dans 30minutes. Bon sang tu n’as pas entendu le réveil ?
- Whoops…
- C’est ça « Whoops »… En attendant, lèves-toi.


Il fonça dans la salle de bain, fit sa toilette, déjeuna, s’habilla, et s’étala dans son lit

- Bon sang mais tu fais quoi ?
- Edrem !


Il prépara son sac, y enfourna ses affaires de cours, sa psp, dévala les escaliers, et ouvrit la porte d’entrée.

- Tu n’as rien oublié ? Hum ?
- Non.
- T’en est bien sûr ?
- Whoops.


Il couru vers sa mère, l’embrassa sur la joue, fit de même avec son père, et sortit.

- À ce soir.
- A ce soir mon chéri. Et travaille bien.


Travailler ? Comme si il n’avait que ça à faire. Il couru donc en direction du collège. Habitant dans un petit village, il ne fût pas dur d’y arriver. Le village ne comptant qu’un petit millier d’habitant. En particulier des vieux. Mais si il allait au collège tous les jours et refusait de déménager, c’est bien pour rester avec la plus belle fille du collège. La belle Alice, dont plus de 80% de garçons du collège étaient amoureux. Et lui ne faisait pas exception. Ils se connaissaient depuis la maternelle, et étaient les meilleurs amis du monde. Quand à Camille, il l’avait rencontré en sixième. Aujourd’hui était le jour de ses Quinze ans. Comme Camille. Donc, comme a son habitude, il fallu s’attendre a recevoir une paire de « Joyeux anniversaire Robin et Camille », Tout comme un baiser de la part d’Alice a chacun d’eux. D’ailleurs, la plupart des élèves les enviaient pour ça… Et c’était souvent motif de dispute entre les deux confrères. Soit disant qu’Alice aimait L’un, l’autre répliquait en disant que c’était lui… Et ça se dit avoir 15 ans ? Autrement la journée se déroula sans accros, jusqu’à 15h, en permanence, alors qu’ils jouaient à la psp, Robin avait eu le malheur de crier « WHOUHOU » un peu trop fort dans la perm, s’étant fait remarqué par tous les élèves ainsi que le surveillant. Les psp confisquées, ils furent trainés dans le bureau du Conseiller Principal d’Education.

- Monsieur, ils étaient en train de jouer à la psp en permanence. Je vous les ai amenés, à vous de voir ce que vous décidez d’en faire.
- Bien, merci, vous pouvez disposer.


Le surveillant s’en alla, nous laissant seuls avec le CPE. C’était un vieil homme, et contrairement à ce que l’on aurait pu penser de lui, il était bien loin de ce qu’on pourrait appeler, « Un vieux con ». Même si son apparence laissait à désirer. Son costume marron portait encore les stigmates de son déjeuner, et ses cheveux étaient ébouriffés, ses lunettes immenses et son air boudeur le faisaient encore plus ressembler à un vieux hibou. Camille ouvrit la bouche pour parler, mais le CPE le fit taire d’un geste. Il alluma une des psp, et écarquilla les yeux.

- Monster Hunter hein ?
- Vous connaissez ?
- Oh que oui, mais pas en jeu.
- Pas en jeu ? Comment ça ?
- Écoutez-moi bien… Depuis pas mal de temps, nous vous observons, et avons remarqué d’immenses aptitudes chez-vous. Camille, tu possèdes des réflexes incroyablement rapides, et tu es très doué en sport. 20 de moyenne…
- Oui bof… C’est pas exceptionnel…


Le CPE fit un geste, et fit tomber plusieurs objets répartis un peu partout sur la table. D’un geste, Camille les rattrapa tous, sans exception, et aucun ne tomba de plus de la moitié du bureau.

- Pour nous, c’est exceptionnel, quand à toi Robin, tu ne t’en rend peut-être pas compte, mais ton taux de Vashta est incroyablement élevé.

Allons bon, c’était quoi encore ça… Des Vashta ? C’est quoi des Vashta ? Et Camille, il est aussi rapide que ça depuis sa plus tendre enfance. Enfin depuis que Robin le connais.

- J’ai une proposition à vous faire. Vous aimez les Monstres ?
- Moyen, Camille eut un sourire, mais du moment que je peux les étriper, moi ça me va ^^
- Ça tombe bien, car c’est justement ce que je vous propose de faire.


Ça y est, le vieux avait pété un cable…

- Vous êtes sérieux ?
- Plus que sérieux. En revanche, ce ne se déroulera pas comme dans un jeu. La moindre erreur peut vous être fatale. Et il n’y aura pas que des wyverns dans ce monde, des démons, vampires, succubes seront présents. Mais à la clé, Richesse, gloire, célébrité, les femmes…


A ce moment, le CPE présenta sa main, et une flamme apparut. Dans cette flamme on pouvait distinguer le visage d’Alice…

- Okay… Mais c’est quoi l’arnaque ?

A ce moment le CPE referma la main, et l’image d’Alice disparut.

- L’arnaque ? Il n’y a aucune d’arnaque… C’est la vérité.
- Mouais… Mais désolé, moi et Robin, on est pas intéressé.
- Vous n’êtes pas intéressés ?
- Non.
- Bien, vous ne me laissez pas le choix… Porte de la Géhenne !


A ce moment, une porte apparut, Des crânes, squelettes et autres ornaient ses contours. La porte s’ouvrit, et un vortex apparut. Des créatures en sortirent, certaines avaient plusieurs bras, ou plusieurs têtes, d’autres ne comportaient qu’une jambe putréfiée, d’autres encore possédaient des vers sur le corps, les intestins tombaient de leur poitrails en lambeaux. Ils saisirent les deux jeunes, et commencèrent à les entrainer vers le vortex. La peau du CPE commença elle aussi à se déchirer, laissant entrevoir une énorme masse de chaire putréfiée, des dizaines d’yeux et une gigantesque bouche dont la langue dégoulinante de bave pendait, et dont les dents étaient aussi affutées que des couteaux.

- Ça ne sert à rien de vous débattre, vous allez nous rejoindre dans la géhenne, et nous asservirons l’humanité. Le Maitre a parlé, nous devons écouter le Maitre…


Au moment même ou nous allions franchir le portail, un flash rouge illumina la pièce. Une immense chaleur y régna puis s’éteignit. Les démons qui nous entrainaient étaient réduis à un tas de chair flasque au sol, d’autres étaient en train de brûler. La porte de la géhenne avait été détruite, ou avait disparu. Toujours est-il qu’elle n’était plus là.

- Le Maitre a parlé, le Maitre a ordonné, ces enfants sont à nous.
- Ton Maitre ?

Un homme se trouvait dans le pièce. Il était vêtu d’un long manteau sombre, ainsi que d’un chapeau. Lui nous tournant le dos, il était impossible de voir son visage, il était cependant assez grand, et avait surtout l’air vachement dangereux. Sur ses cotés, deux revolvers, dans son dos un fusil et deux fourreaux croisés… Dans ses mains deux katanas flamboyant… D’où la chaleur.

- Tu diras à ton maitre, que ses ordres il peut se les carrer ou je pense.
- Le Maitre est Tout-Puissant, le Maitre a Parlé, le Maitre a Ordonné.

Le CPE, ou l’horrible créature qu’il était devenu chargea l’homme en question, qui esquivait ses attaques avec une facilité déconcertante.

- Le Maitre a Ordonné, le Maitre a Parlé !
- La malice est dans leurs cœurs, Eternelle !
- CREVE !!!
- Selon leurs œuvres, selon la malice de leurs actions, selon l’ouvrage de leur main, donne-leur le salaire qu’ils méritent. Qu’il les renverse et ne les relève point. Loué soit l’éternel.
- JE VAIS TE BRISER LA MACHOIRE !

Le démon/CPE chargea et envoya l’un de ses tentacules en direction de l’homme.

- Car il exauce la voix de mes supplications.

L’homme attrapa la tentacule et attira le démon à lui.

- L’Eternel est ma force…

Il Frappa le démon avec son poing, et la créature s’écrasa dans le mur d’en face, s’empalant sur le porte-manteau qui était là.

- Et mon bouclier.
- CREVE CHAROGNE !!!
- Aussi je t’ordonne…
- LE MAITRE A PARLE, LE MAITRE A ORDONNE !
- DE DISPARAITRE SUR LE CHAMP !
- GWAAAAH !!!

Sur ces mots, Il se précipita sur le démon, encore accroché au mur, et le trancha net de ses deux katanas. Un flot de sang jaillit. Le démon explosa. Mais étrangement, le sang s’évapora, ainsi que le corps du démon, et s’envola au centre de la pièce, formant une petite perle lumineuse. L’homme la prit dans ses mains gantées, et la rangea dans une petite sacoche qu’il portait sur ces cotés.

- C’… C’est… C’était quoi ça ?
- Ça ? Un démon... WHAT THE F*CK !? J’avait pas fait gaffe ^^’


La moitié de la pièce était en train de brûler, une croix était gravée contre le mur ou s’était tenu un peu plus tôt le démon.

- Bon, ça m’ennuie de vous dire ça mais… Il a pas vraiment tord ce démon, si ce n’est que dans cet autre monde, l’humanité est réduite en esclavage, et que les démons gouvernent. Mais bon, après ce que vous avez-vu, impossible que je vous relâche. M’enfin ce n’est pas ça le problème. Pour qu’Il lâche un disciple d’Epidemieus à vos trousses, c’est qu’Il doit vous trouver quelque-chose. Toujours est-t-il qu’il est trop dangereux pour vous et vos familles que vous restiez ici. Je vais donc vous emmener avec moi. L’homme leva son bras, incanta, une sphère lumineuse apparût. Le visage d’une femme se tenait dans la sphère. Sophia, j’aurais besoin d’un portail. Apparemment les démons l’ont enfin trouvé. J’ai réussi à le leur reprendre, mais je doute qu’ils soient en sécurité en restant ici, il vaudrait mieux les emmener avec nous.

La sphère pris la parole :
- Faut toujours que tu ramène des trucs toi hein ? Chaque fois que tu pars en mission.
- Souvenirs de la Terre de 2010 =)
- Mouais… J’te jure ces mecs… De vrais gamins… Bon j’t’ouvre un portail.
- Okay merci, t’es un amour.
- Je ne suis pas un amour !!! C’est clair ? La prochaine fois que tu me dit ça je te dépèce vivant.


Tout d’un coup un portail apparut. Il s’agissait d’une sorte de trou noir blanc. L’homme le passa, suivit de près par Camille. Ils disparurent par le trou. Tout d’un coup une tête en sortit.

- Bon alors tu viens ? Y a rien à craindre.

La tête de Camille se renfonça dans le trou. Robin le suivit, et le portail se referma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[En recherche d'un Nom]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Hunter Freedom 2 / Monster Hunter Freedom Unite :: Bonus :: Vos histoires-
Sauter vers: