Monster Hunter Freedom 2 / Monster Hunter Freedom Unite

Devenez le plus grand chasseur de monstres!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celui qui marche dans les rêves.

Aller en bas 
AuteurMessage
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:25

Alors voila, comme je joue à tout les monster hunter qui sont sortis, j'ai décidé que mon histoire commencerait à Kokoto, passerait par Pokke et continuerait au village Moga et à la ville de LocLac


Village Kokoto :

Mon nom est siracuce, je suis un chasseur (et oui) depuis tout petit je vis à Kokoto ou je m'entraine d'arrache pied pour devenir chasseur pour l'instant je l'avoue je ne vaut pas grand chose , en tout cas selon moi quand on se ballade avec l'armure velocidrome c'est qu'on est pas grand chose, mais aujourd'hui c'est le grand jour, enfin , mon maitre va m'accompagner dans une chasse au Yan-Kutku , je connais tout de lui , ces habitudes , son style de vie , ces lieux de repos, je suis enfin prêt.
Mon maitre Kwaidan et moi partons pour la foret et rapidement nous repérons les cris du stupides poulet rose , je sors ma petite épée , le kris en os + en mon maitre prend sa Agito qu'il a crée a partir d'os monstres moyens et qu'il surnomme Lame faut reconnaitre il est franchement pas imaginatif. Donc nous nous précipitons sur le Kut-ku et après un combat véritablement court (un bon coup dans la jugulaire ca pardonne pas) l'animal s'effondre , nous l'achevons rapidement et nous récitons les prières d'usage, le dépeçons et rentrons , mais mon maitre me demande soudainement si je n'ais ^pas entendu un bruit bizarre , et la se pose majestueusement un rathalos rouge, j'avoue nous nous somme lamentablement enfuis .
Arriver au village mon maitre me dit:
_Si il reste la je vais devoir aller l'affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:25

Kokoto 2eme partie

-Si il reste la je vais devoir l'affronter .
-C'est ça c'est ça (j'ai du mal à le croire depuis qu'il m'a dit qu'il avait zigouillé le fatalis blanc à main nue ).
-Je suis sérieux , je devrais peut être le combattre, et j'espère le vaincre , mais si je suis tuer, tu devras te rendre a Pokke pour chercher de l'aide et y parfaire ton entrainement, d'accord gamin ?
-Ouai ouai mais je parie que tu n'iras pas le chasser.
-Et pourquoi ?
-Parce que tes qu'un vieil alcoolo.

Le lendemain, comme d'habitude je me levais au chant du coq et en sortant je rencontrait un chasseur qui me demanda si je voulais me procurer de la drogue (herbe de conga) , je lui assenait un coup de poing et repartis à la maison de mon vieux shnock de maitre.
Je dut appeler pendant près de 5 minutes sans obtenir de réponse, je me préparais à partir quand la voisine (une vieille fouineuse) me dit ceci.
-Il est partit ce matin très tôt , il avait pris ses armes et son armure en rathian.
-C'est ca, et pourquoi il serait aller sans moi ?
-Il a juste dit qu'il était temps d'éteindre la flamme du Los.
Je ne pris même pas la peine de lui répondre et courut jusqu'à chez moi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:26

Depuis 15 minutes que j'était dans la foret, rien , à croire que ce vieux bonhomme était^partis se saouler à la taverne , tiens, tiens j'entends des hurlements et je vois que des arbres brulent au loin.
Et la apparus devant moi le triste spectacle lun rathalos avec une aile tranchée mais mon maitre semble en sale état , il sautait et roulait entre les jambes du "maitre des cieux" et lui trancha une griffe, pourtant je vis que son bras gauche était carbonisé et que du sang goutait sur le sol , formant des flaques .
-Sale bête tu vas crevé oui !
Cétait mon maitre qui trouvait encore le moyen de faire le crétin.
-Aller vient te battre saloperie.
Le rathalos se jetta sur lui , s'arrêta et commenca à envoyer des salves de boules de feu , brulant encore plus la végétation.
Mon maitre charga lui aussi , sauta et réussi à, planter sa Agito dans la tête du rathalos qui s'effondra dans un dernier cris.
Je me précipitais vers lui et je le vis s'effondrer et rouler par terre.
-MAITRE !!
-Tien , salut gamin , sa roule ?,moi je pète la forme .
Il était évident qu'ilétaitmal en point, le sang coulait et ses yeux devennaitt vitreux.
-Bon j'ai un truc à te dire, je suis foutu, mais ça c'est évident.
-Non ! c'est impossible.
- Ta gueule , je vais mourir,alors tu la ferme et tu fait ce que je te dis, tu va devoir faire plusieurs chose , d'abord tu va m'enterrer avec mon arme et mon armure ensuite tu va dépecer le rathalos, tu va rentrer au village passer à la guilde déclarer le rathalos, autrement tu seras un hors la loi, quand ce sera fait tu passeras chez moi récupérer la carte qui mène au village Pokke, mes armes et un peu d'argent, d'accord ?
-Oui.
-Une dernière chose, tu iras récupérer la lame coincer dans la pierre sur la place du village .
Quand tu auras fait tout ça tu partiras pour Pokke ou tu retrouveras ton nouveau maitre, Bregan D'aerthe, t'apprendras ce que tu doit savoir.
-Je vais le faire.
Et il mourut, je fis exactement ce qu'il m'avait demander.
Je me retrouvais devant la lame dans la pierre , elle y avait toujours été, longue et légèrement courbée comme une serre, sa couleur la désignait clairement comme une arme sans attribut, une simple lame d'os mais d'un tranchant sans pareil, je réussit à la saisir et m'enfuis en courant , laissant derrière moi tous ce que j'avais connus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:27

Cela faisait près de 5 jours que je marchais, le paysage devenait moins exotique, les chênes de mon pays se transformaient en pin, et le climat était de plus en plus froid, heureusement j'avais pus trouver une échoppe vendant des armures rembourrées , les armures mafumofu
qui me protégeait du froid mordant.
2jours plus tard je me retrouvais sur le haut de la montagne au loin je vit une forme de grande taille de mettre en déplacement, la neige la recouvrait mais elle me semblait bleu-vert et jaune foncée et apparus devant moi le Tyran de la montagne, le Tigrex mon maitre m'en avait parlé, un animal primitif, sortis du fond des âges d'une rapidité et du force quasiment inépuisable, je sortis mon katana et chargeait, j'avais l'esprit trop embrouillé pour agir de la bonne manière, en gros j'aurais mieux fait de prendre mes jambes à mon cou, et la j'eu le droit à un coup d'une puissance terrifiante qui me projeta hors du plateau montagneux.

Pokke

Je me réveillais sur un lit moelleux, au dessus de moi je put voir un homme, un chasseur à son armure, il était balafré et ses avants bras étaient couturés de cicatrices.
-Je vous est retrouvé sur un plateau montagneux vous vous êtes fait chargé par un bulldrome ou quoi ?
-Pas exactement non...
-Hum c'est toujours ce qu'on dit.
-J'ai été heurté par un tigrex, au fait je suis ou ?
-Par le tigrex, vous en avez de la chance d'habitude ils ont l'habitude de déguster les gens, si vous voyer ce que je veut dire.
-Ha, merci, mais ou je suis à la fin ?
-Vous êtes au village Pokke, au fait mon nom est Bregan D'aerthe, chasseur de ce village, et vous ?
-Mon nom est Siracuce Firewolf , donc vous devez être mon nouveau maitre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:27

Quelque jours plus tard...
Je m'était remis rapidement de mes blessures et avait eu certaine informations sur le village
dont deux qui me paraissait réellement importante, la première concernait mon nouveau maitre, dans sa jeunesse il avait vaincu de nombreux monstres et avait été un chasseur légendaire, mais aujourd'hui il se contentait de tuer des gypceros et des iodromes, il avait , du temp de sa toute puissance, affronter le tigrex qui l'avait vaincu à plat de couture, lui infligeant de terribles blessures, la deuxième informations était que j'avais déja eu plusieurs requètes de la part de la chef du village.
Mon "maitre" m'avais dit une seule chose sur la chasse et mon entrainement.
-Tu chasseras seul.
-Quoi !? j'ai vus les quetes, il y a des kut-ku, des gypceros , des gendromes et des iodromes, j'ai jamais combattu ça moi .
-Ha, super, heureux pour toi, au fait je t'ai préparé une nouvelle armure la tienne etait , comment dire un peu...
-Faible ?
-Non , minable et donc je tait fait une armure un Yan kut-ku .
L'armure était de couleur chair , parsemée de piquant et de plume elle me semblait la plus belle armure au monde.
-Une dernière chose, dit mon maitre, j'ai accepté de ta part une quete pour un "petit" kut-ku.
Il avait trop moqueur pour être honnete, mais une quète n'attend pas.
J'allais voir la chef du village une toute petite femme accompagné d'une felyne applée Neko.
Et je partis pour la jungle.
Je vis rapidement le yan kut-ku, il y avait juste un détail passablement agaçant, il était deux fois plus gros que celui que j'avais combattu avec mon ancien maitre.
Et le combat commença, la bete se rua sur moi et je lui tailladais la patte d'un coup de katana, il hurla et je dus me boucher les oreilles et eu le droit à une boule de feu en pleine poire, heuresement mon armure me protégea en partie du choc, je me relevais et commenca à lui frapper la tête jusqu'a ce que ses oreilles se déchirent , il s'effondra et je put lui assener un coup dans le ventre l'animal réussit pourtant à se relever et à m'envoyer rouler plus loin d'un coup de queue bien ajusté, pendant que je me relevais il partis en boitillant misérablement, heuresement je réussi à lui envoyer un marqueur au bon moment je le poursuivis jusqu'à son repaire et plutot que de le tuer je décidais de le capturer, et apres lui avoir envoyer mes bombes tranquillisantes il s'effondra dans un sommeil profond .
Je ne vis pas la forme humaine qui s'éloignait dans la brume.
Je reçus de nombreux composant , mais plus que tout j'était heureux d'avoir réussi à capturer un kut-ku d'une si belle taille.
La chef du village me félicita avec un petit sourire et mon maitre me dit.
-Tu vois que t'en était capable, demain on passera à un monstre qui ne vis pas dans les régions d'ou tu vien.
-Hinnn, un nouveau monstre, génial je vais le rétamer facilement.
-Hummm on verra ça, il faudras juste que je te passe des déodorants . Aller, bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:28

Le lendemain matin, je partis rencontrer le maitre de l'échoppe de création, pour améliorer mon armure en Kut-ku et pour voir si il avait une possibilié pour améliorer mon katana.
-Ha c'est vous le nouveau chasseur ? Je m'appele Troglodious Rikertam, mais appele moi Trogi.
-Euuuhh, d'accord.
Jétait profondémént étonné par le physique du personnage, c'était en fait un Wyvernien de souche, un peuple capable de crée les armes les plus puissantes et les plus belle.
-Bon, alors tu veut quoi ?
-Ce serait pour améliorer mon armure et pour, si possible améliorer mon katana.
Hum, donne moi ton armure, dans 1 heure se sera prèt, donne ton katana aussi.
-Bon, je vous fait confiance.
Je reviens une heure plus tard.
-J'ai améliorer autant que je pouvais ton armure et pour ton katana j'ai trouver une amélioration, mais ça m'étonnerait que tu ait les composant adéquats .
-C'est quoi comme amélioration ?
-Amélioration du katana os "requin" en Lame wyvern "automne", une arme en rathalos.
J'était evidemment intéressé, j'avais récupéré un paquet de composant et peut-être aurai-je une chance de creer cette lame.
-Qu'est ce qu'il vous faut comme composants ?
-5 écailles, 1 carapace et 2 fluide wyver feu.
Je courru jusqu'à chez moi et revint en courant.
-J'ai ce qu'il vous faut, alors vous me l'améliorer ?
-D'accord, repasse demain. Au fait j'ai pas vu ton maitre aujourd'hui, ou il est ?
-Aucune idée on devait aller chassé aujord'hui.

Je repassai le lendemain à l'échoppe de création.
-Voila ta nouvelle arme, te brule pas avec.
-Merci, mais combien je vous doit ?
-C'est bon pour cette fois.
Et il me tendit l'arme , elle était plus longue que le katana requin, d'un rouge foncé, des pics garnissaient la lame d'un coté, le manche était fait d'un tissus blanc parsemé de perles bleus, apparament les réceptacles à fougelame et plus étonnat encore je sentai que la lame et le fourreau dispensait une douce chaleur qui se répandait dans tout mon corp.
-Tien salut gamin.
-C'était mon maitre.
-Ou vous étiez passer ?
-Jétait partis chassé un gypceros.
J'apris plus tard qu'il était aller "sniffer" de la corne piller de buldrome et boire de l'extrait de champexiteur .
-Bon ta eu 1 jour de repos, maintenant il est temp de chasser, tien prend ces bombes, je les importes directement de la ville, ca sert à sentir bon. J'ai pris la quète pour toi, tien voila le papelar et bouge tes fesses.
Il partis, et au dernier moment se retourna.
-Tien pas mal ton katana de feu, ta bien fait les congalas n'aiment pas le feu.
-Mais, C'EST QUOI UN CONGALA A LA FIN ?
-Bof, pas grand chose, tu comprendra dès que tu verras des taches roses.
Et il partit, je pris le temp de regarder l'ordre de quete, celle-ci se déroulait de nouveau dans la jingle, je pris la route pour rencontrer un nouvel ennemis.

La jungle est selon moi un lieu sympathique, ou on peut rencontrer un tas de monstres sympas, sauf aujourd'hui et avancant au coeur de la jungle, je me rendis compte q'une certaine puanteur régnait, je vis passer devant moi un éclair rose, je pris mes jumelles et observait, je vis un singe rose, énorme aux griffes proéminentes et train de taper du bout de sa aqueue sur la coquille d'un hermitaur, il la souleva et se fit de toute évidence pincer le nez, son visage et son énorme cul devinrent rouges, il se retourna et un pet tout bonnement monstrueux sortis des tréfonds de son anatomie, je vis la coquille de l'hermitaur s'envoler.
Je décidais de balancer un nettoyant et me ruait à l'attaque.
-Aler vient espece de fiante de rathian.
Il s'envola et je réussi à l'éviter en voyant l'ombre en dessous de moi s'agrandir, mais je fus sonner et il me balanca un coup de patte magistrale, la situation tournat à mon désaventage je décidait héroiquement de battre en retraite, et c'est à ce moment que pet me propulsa de nouveau au sol, je voulu prendre une potion mais l'odeurt qui s'en dégageait était infecte.
Je repris un désodorisant , but ma potion et sortis enfin mon arme.
Je réussi à porter à la bête un coup sur le nez puis sur une patte dont les griffes se brisèrent, il tomba et je me ruai sur sa queue, dont je reussi à faire tomber un champignon, je lui perforai l'abdomen, mais la bête fit un rouler bouler et me redonna un coup et chargea, j'esquivais et lui renvoya un coup dans le crane lui coupant ses mêche, et soudain j'us l'intuition qu'il était blesser, pourtant je ne possédait pas gourou de capture, l'animal s'enfuis en boitillant, je le suivis grace à un marqueur et l'ayant retrouver et ne possédant plus de piège je lui planta ma lame dans le cerveau.
En dépecant le cadavre je me rendis compte qu'il comportait de nombreuse trace de brulure, mon arme faisait vraiment des ravages.
Je décidait, légèrement blesser, de rentrer au village et de demander à la guilde de le ramener plutôt que de le faire ramener par mon aptonoth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:28

En arrivant au village je vis mon maitre se précipiter vers moi.
-Bien, tu a réussi à le battre, félicitation il faut que je te prévienne il y a eu du grabuge dans la montagne, apparament un groupe de chercheur de la guilde a été attaqué, un blagonga surement, il va falloir que tu t'en occupe.
-Vous avez l'air paniqué, il est si dangereux ?
-Assez, mais je pense que tu en est capable, tu l'as prouvé, c'est juste que cela faisait longtemps qu'on en avait pas vue un comme ça, il y a des changements dans la montagne, apparament d'autre monstre refont leurs apparition, des khezus, des giadromes, le tigrex et il y aurait des rumeurs sur un Dragon Ancien. Mais notre principal souçis c'est le blagonga, c'est un ennemi rapide et puissant, tu prendra ton ordre de quete quand tu seras prêt.
-Je ne vous décevrai pas.
Je me rendis compte que, malgré ces blagues vaseuses et ses insultes, c'était un bon maitre et pour que je sois aussi fort aujourd'hui, un grand chasseur.
-Je partirais demain.
-Une dernière chose, la grand mère aux chats est arrivée et elle veut te parler.
-Merci .
Je vis une grand mère avec un sac gigantesque auquel s'aggripait des chats.
-Salut petit, j'ai entendu parler de tes exploits et je voudrait que tu prenne avec toi un de mes protégés, il est fort et rapide, il t'aideras.
Malgré leurs petites tailles et leurs têtes de chatons désabusé je savais que les felynes etaient de bon guerrier , et avoir de la compagnie pendant une quête peut s'avérer agréable.
-Bien choisis parmis mes chats.
Je le vis tout de suite, un chat d'un noir de jais et qui me regardait d'un regard d'ambre.
-Tu est sur de ton choix ? Jusque ici on l'a dir maudit, tout ses maitres son morts.
Je ne l'écoutait déja plus et m'approcha du melynx.
-Est tu pret à me suivre jusqu'au bout du monde ?
-Et bien plus loin encore, me répondit-il.
Nous rentrâmes à la maison, je me couchais immédiatement laissant l'animal se fourrer ou il voulait, je m'attendait à ce qu'il s'en aille, les melynx réputé pour des infidèles notaire.
En me levant je fut étonné de le voir encore la, me regardant d'un regard profond et sombre.
Je me levais et partis à la rencontre du chef du village en arrivant dans la rue principale je me rendis compte que les gens étaient à leurs portes et me regardaient sollenels.
Mon maitre m'attendait avec la chef.
-Il est temp pour toi d'affronter un véritable ennemi, fait attention, tu est trop important pour avoir le droit de mourrir.
Mon maitre me tendit l'ordre de quète et me dit.
-Tu doit capturer la bête, bonne chance gamin.
Je compris que j'allais aujourd'hui franchir un pas de ma vie, traverser une frontière derrière laquelle je ne pourrais plus jamais repasser, j'était le dernier espoir de ce village et je ne m'en rendait compte que maintenant.
Je vis que la foule c'était rassemblée , certains pleuraient d'autre me faisait simplement signe.
Suliketh mon melynx me sussura à l'oreille.
-Chef, il faut partir, si on reste la vous risquer de commencer à avoir peur, vous avez vus leurs réactions, la peur se partage toujours, mais un chasseur n'a pas droit à la peur.
Reconnaissant la justesse de ces paroles je partis sans un regard et sans un mot, mon armure kut-ku reluisante, mon sabre sur l'épaule et mon melynx marchant tranquillement à mes cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 0:30

Celui qui marche dans les rêves.
Cette histoire raconte l'épopée de celui qui va la ou les rêves de forment se construisent et se delient , cette histoire raconte comment un homme va jusqu'au bout de ses rêves.

Village Kokoto :

Mon nom est siracuce, je suis un chasseur (et oui) depuis tout petit je vis à Kokoto ou je m'entraine d'arrache pied pour devenir chasseur pour l'instant je l'avoue je ne vaut pas grand chose , en tout cas selon moi quand on se ballade avec l'armure velocidrome c'est qu'on est pas grand chose, mais aujourd'hui c'est le grand jour, enfin , mon maitre va m'accompagner dans une chasse au Yan-Kutku , je connais tout de lui , ces habitudes , son style de vie , ces lieux de repos, je suis enfin prêt.
Mon maitre Kwaidan et moi partons pour la foret et rapidement nous repérons les cris du stupides poulet rose , je sors ma petite épée , le kris en os + en mon maitre prend sa Agito qu'il a crée a partir d'os monstres moyens et qu'il surnomme Lame faut reconnaitre il est franchement pas imaginatif. Donc nous nous précipitons sur le Kut-ku et après un combat véritablement court (un bon coup dans la jugulaire ca pardonne pas) l'animal s'effondre , nous l'achevons rapidement et nous récitons les prières d'usage, le dépeçons et rentrons , mais mon maitre me demande soudainement si je n'ais ^pas entendu un bruit bizarre , et la se pose majestueusement un rathalos rouge, j'avoue nous nous somme lamentablement enfuis .
Arriver au village mon maitre me dit:
_Si il reste la je vais devoir aller l'affronter.

Kokoto 2eme partie

-Si il reste la je vais devoir l'affronter .
-C'est ça c'est ça (j'ai du mal à le croire depuis qu'il m'a dit qu'il avait zigouillé le fatalis blanc à main nue ).
-Je suis sérieux , je devrais peut être le combattre, et j'espère le vaincre , mais si je suis tuer, tu devras te rendre a Pokke pour chercher de l'aide et y parfaire ton entrainement, d'accord gamin ?
-Ouai ouai mais je parie que tu n'iras pas le chasser.
-Et pourquoi ?
-Parce que tes qu'un vieil alcoolo.

Le lendemain, comme d'habitude je me levais au chant du coq et en sortant je rencontrait un chasseur qui me demanda si je voulais me procurer de la drogue (herbe de conga) , je lui assenait un coup de poing et repartis à la maison de mon vieux shnock de maitre.
Je dut appeler pendant près de 5 minutes sans obtenir de réponse, je me préparais à partir quand la voisine (une vieille fouineuse) me dit ceci.
-Il est partit ce matin très tôt , il avait pris ses armes et son armure en rathian.
-C'est ca, et pourquoi il serait aller sans moi ?
-Il a juste dit qu'il était temps d'éteindre la flamme du Los.
Je ne pris même pas la peine de lui répondre et courut jusqu'à chez moi .
Le plus vieu et le plus sage chasseur de la région allait faire une bêtise et je me devais de l'en empêcher.

Depuis 15 minutes que j'était dans la foret, rien , à croire que ce vieux bonhomme était^partis se saouler à la taverne , tiens, tiens j'entends des hurlements et je vois que des arbres brulent au loin.
Et la apparus devant moi le triste spectacle lun rathalos avec une aile tranchée mais mon maitre semble en sale état , il sautait et roulait entre les jambes du "maitre des cieux" et lui trancha une griffe, pourtant je vis que son bras gauche était carbonisé et que du sang goutait sur le sol , formant des flaques .
-Sale bête tu vas crevé oui !
Cétait mon maitre qui trouvait encore le moyen de faire le crétin.
-Aller vient te battre saloperie.
Le rathalos se jetta sur lui , s'arrêta et commenca à envoyer des salves de boules de feu , brulant encore plus la végétation.
Mon maitre charga lui aussi , sauta et réussi à, planter sa Agito dans la tête du rathalos qui s'effondra dans un dernier cris.
Je me précipitais vers lui et je le vis s'effondrer et rouler par terre.
-MAITRE !!
-Tien , salut gamin , sa roule ?,moi je pète la forme .
Il était évident qu'ilétaitmal en point, le sang coulait et ses yeux devennaitt vitreux.
-Bon j'ai un truc à te dire, je suis foutu, mais ça c'est évident.
-Non ! c'est impossible.
- Ta gueule , je vais mourir,alors tu la ferme et tu fait ce que je te dis, tu va devoir faire plusieurs chose , d'abord tu va m'enterrer avec mon arme et mon armure ensuite tu va dépecer le rathalos, tu va rentrer au village passer à la guilde déclarer le rathalos, autrement tu seras un hors la loi, quand ce sera fait tu passeras chez moi récupérer la carte qui mène au village Pokke, mes armes et un peu d'argent, d'accord ?
-Oui.
-Une dernière chose, tu iras récupérer la lame coincer dans la pierre sur la place du village .
Quand tu auras fait tout ça tu partiras pour Pokke ou tu retrouveras ton nouveau maitre, Bregan D'aerthe, t'apprendras ce que tu doit savoir.
-Je vais le faire.
Et il mourut, je fis exactement ce qu'il m'avait demander.
Je me retrouvais devant la lame dans la pierre , elle y avait toujours été, longue et légèrement courbée comme une serre, sa couleur la désignait clairement comme une arme sans attribut, une simple lame d'os mais d'un tranchant sans pareil, je réussit à la saisir et m'enfuis en courant , laissant derrière moi tous ce que j'avais connus.
Cela faisait près de 5 jours que je marchais, le paysage devenait moins exotique, les chênes de mon pays se transformaient en pin, et le climat était de plus en plus froid, heureusement j'avais pus trouver une échoppe vendant des armures rembourrées , les armures mafumofu
qui me protégeait du froid mordant.
2jours plus tard je me retrouvais sur le haut de la montagne au loin je vit une forme de grande taille de mettre en déplacement, la neige la recouvrait mais elle me semblait bleu-vert et jaune foncée et apparus devant moi le Tyran de la montagne, le Tigrex mon maitre m'en avait parlé, un animal primitif, sortis du fond des âges d'une rapidité et du force quasiment inépuisable, je sortis mon katana et chargeait, j'avais l'esprit trop embrouillé pour agir de la bonne manière, en gros j'aurais mieux fait de prendre mes jambes à mon cou, et la j'eu le droit à un coup d'une puissance terrifiante qui me projeta hors du plateau montagneux.

Pokke

Je me réveillais sur un lit moelleux, au dessus de moi je put voir un homme, un chasseur à son armure, il était balafré et ses avants bras étaient couturés de cicatrices.
-Je vous est retrouvé sur un plateau montagneux vous vous êtes fait chargé par un bulldrome ou quoi ?
-Pas exactement non...
-Hum c'est toujours ce qu'on dit.
-J'ai été heurté par un tigrex, au fait je suis ou ?
-Par le tigrex, vous en avez de la chance d'habitude ils ont l'habitude de déguster les gens, si vous voyer ce que je veut dire.
-Ha, merci, mais ou je suis à la fin ?
-Vous êtes au village Pokke, au fait mon nom est Bregan D'aerthe, chasseur de ce village, et vous ?
-Mon nom est Siracuce Firewolf , donc vous devez être mon nouveau maitre ?

Quelque jours plus tard...
Je m'était remis rapidement de mes blessures et avait eu certaine informations sur le village
dont deux qui me paraissait réellement importante, la première concernait mon nouveau maitre, dans sa jeunesse il avait vaincu de nombreux monstres et avait été un chasseur légendaire, mais aujourd'hui il se contentait de tuer des gypceros et des iodromes, il avait , du temp de sa toute puissance, affronter le tigrex qui l'avait vaincu à plat de couture, lui infligeant de terribles blessures, la deuxième informations était que j'avais déja eu plusieurs requètes de la part de la chef du village.
Mon "maitre" m'avais dit une seule chose sur la chasse et mon entrainement.
-Tu chasseras seul.
-Quoi !? j'ai vus les quetes, il y a des kut-ku, des gypceros , des gendromes et des iodromes, j'ai jamais combattu ça moi .
-Ha, super, heureux pour toi, au fait je t'ai préparé une nouvelle armure la tienne etait , comment dire un peu...
-Faible ?
-Non , minable et donc je tait fait une armure un Yan kut-ku .
L'armure était de couleur chair , parsemée de piquant et de plume elle me semblait la plus belle armure au monde.
-Une dernière chose, dit mon maitre, j'ai accepté de ta part une quete pour un "petit" kut-ku.
Il avait trop moqueur pour être honnete, mais une quète n'attend pas.
J'allais voir la chef du village une toute petite femme accompagné d'une felyne applée Neko.
Et je partis pour la jungle.
Je vis rapidement le yan kut-ku, il y avait juste un détail passablement agaçant, il était deux fois plus gros que celui que j'avais combattu avec mon ancien maitre.
Et le combat commença, la bete se rua sur moi et je lui tailladais la patte d'un coup de katana, il hurla et je dus me boucher les oreilles et eu le droit à une boule de feu en pleine poire, heuresement mon armure me protégea en partie du choc, je me relevais et commenca à lui frapper la tête jusqu'a ce que ses oreilles se déchirent , il s'effondraet je put lui assener un coup dans le ventre l'animal réussit pourtant à se relever et à m'envoyer rouler plus loin d'un coup de queue bien ajusté, pendant que je me relevais il partis en boitillant misérablement, heuresement je réussi à lui envoyer un marqueur au bon moment je le poursuivis jusqu'à son repaire et plutot que de le tuer je décidais de le capturer, et apres lui avoir envoyer mes bombes tranquillisantes il s'effondra dans un sommeil profond .
Je ne vis pas la forme humaine qui s'éloignait dans la brume.
Je reçus de nombreux composant , mais plus que tout j'était heureux d'avoir réussi à capturer un kut-ku d'une si belle taille.
La chef du village me félicita avec un petit sourire et mon maitre me dit.
-Tu vois que t'en était capable, demain on passera à un monstre qui ne vis pas dans les régions d'ou tu vien.
-Hinnn, un nouveau monstre, génial je vais le rétamer facilement.
-Hummm on verra ça, il faudras juste que je te passe des déodorants . Aller, bonne nuit.


Le lendemain matin, je partis rencontrer le maitre de l'échoppe de création, pour améliorer mon armure en Kut-ku et pour voir si il avait une possibilié pour améliorer mon katana.
-Ha c'est vous le nouveau chasseur ? Je m'appele Troglodious Rikertam, mais appele moi Trogi.
-Euuuhh, d'accord.
Jétait profondémént étonné par le physique du personnage, c'était en fait un Wyvernien de souche, un peuple capable de crée les armes les plus puissantes et les plus belle.
-Bon, alors tu veut quoi ?
-Ce serait pour améliorer mon armure et pour, si possible améliorer mon katana.
Hum, donne moi ton armure, dans 1 heure se sera prèt, donne ton katana aussi.
-Bon, je vous fait confiance.
Je reviens une heure plus tard.
-J'ai améliorer autant que je pouvais ton armure et pour ton katana j'ai trouver une amélioration, mais ça m'étonnerait que tu ait les composant adéquats .
-C'est quoi comme amélioration ?
-Amélioration du katana os "requin" en Lame wyvern "automne", une arme en rathalos.
J'était evidemment intéressé, j'avais récupéré un paquet de composant et peut-être aurai-je une chance de creer cette lame.
-Qu'est ce qu'il vous faut comme composants ?
-5 écailles, 1 carapace et 2 fluide wyver feu.
Je courru jusqu'à chez moi et revint en courant.
-J'ai ce qu'il vous faut, alors vous me l'améliorer ?
-D'accord, repasse demain. Au fait j'ai pas vu ton maitre aujourd'hui, ou il est ?
-Aucune idée on devait aller chassé aujord'hui.

Je repassai le lendemain à l'échoppe de création.
-Voila ta nouvelle arme, te brule pas avec.
-Merci, mais combien je vous doit ?
-C'est bon pour cette fois.
Et il me tendit l'arme , elle était plus longue que le katana requin, d'un rouge foncé, des pics garnissaient la lame d'un coté, le manche était fait d'un tissus blanc parsemé de perles bleus, apparament les réceptacles à fougelame et plus étonnat encore je sentai que la lame et le fourreau dispensait une douce chaleur qui se répandait dans tout mon corp.
-Tien salut gamin.
-C'était mon maitre.
-Ou vous étiez passer ?
-Jétait partis chassé un gypceros.
J'apris plus tard qu'il était aller "sniffer" de la corne piller de buldrome et boire de l'extrait de champexiteur .
-Bon ta eu 1 jour de repos, maintenant il est temp de chasser, tien prend ces bombes, je les importes directement de la ville, ca sert à sentir bon. J'ai pris la quète pour toi, tien voila le papelar et bouge tes fesses.
Il partis, et au dernier moment se retourna.
-Tien pas mal ton katana de feu, ta bien fait les congalas n'aiment pas le feu.
-Mais, C'EST QUOI UN CONGALA A LA FIN ?
-Bof, pas grand chose, tu comprendra dès que tu verras des taches roses.
Et il partit, je pris le temp de regarder l'ordre de quete, celle-ci se déroulait de nouveau dans la jingle, je pris la route pour rencontrer un nouvel ennemis.

La jungle est selon moi un lieu sympathique, ou on peut rencontrer un tas de monstres sympas, sauf aujourd'hui et avancant au coeur de la jungle, je me rendis compte q'une certaine puanteur régnait, je vis passer devant moi un éclair rose, je pris mes jumelles et observait, je vis un singe rose, énorme aux griffes proéminentes et train de taper du bout de sa aqueue sur la coquille d'un hermitaur, il la souleva et se fit de toute évidence pincer le nez, son visage et son énorme cul devinrent rouges, il se retourna et un pet tout bonnement monstrueux sortis des tréfonds de son anatomie, je vis la coquille de l'hermitaur s'envoler.
Je décidais de balancer un nettoyant et me ruait à l'attaque.
-Aler vient espece de fiante de rathian.
Il s'envola et je réussi à l'éviter en voyant l'ombre en dessous de moi s'agrandir, mais je fus sonner et il me balanca un coup de patte magistrale, la situation tournat à mon désaventage je décidait héroiquement de battre en retraite, et c'est à ce moment que pet me propulsa de nouveau au sol, je voulu prendre une potion mais l'odeurt qui s'en dégageait était infecte.
Je repris un désodorisant , but ma potion et sortis enfin mon arme.
Je réussi à porter à la bête un coup sur le nez puis sur une patte dont les griffes se brisèrent, il tomba et je me ruai sur sa queue, dont je reussi à faire tomber un champignon, je lui perforai l'abdomen, mais la bête fit un rouler bouler et me redonna un coup et chargea, j'esquivais et lui renvoya un coup dans le crane lui coupant ses mêche, et soudain j'us l'intuition qu'il était blesser, pourtant je ne possédait pas gourou de capture, l'animal s'enfuis en boitillant, je le suivis grace à un marqueur et l'ayant retrouver et ne possédant plus de piège je lui planta ma lame dans le cerveau.
En dépecant le cadavre je me rendis compte qu'il comportait de nombreuse trace de brulure, mon arme faisait vraiment des ravages.
Je décidait, légèrement blesser, de rentrer au village et de demander à la guilde de le ramener plutôt que de le faire ramener par mon aptonoth.


En arrivant au village je vis mon maitre se précipiter vers moi.
-Bien, tu a réussi à le battre, félicitation il faut que je te prévienne il y a eu du grabuge dans la montagne, apparament un groupe de chercheur de la guilde a été attaqué, un blagonga surement, il va falloir que tu t'en occupe.
-Vous avez l'air paniqué, il est si dangereux ?
-Assez, mais je pense que tu en est capable, tu l'as prouvé, c'est juste que cela faisait longtemps qu'on en avait pas vue un comme ça, il y a des changements dans la montagne, apparament d'autre monstre refont leurs apparition, des khezus, des giadromes, le tigrex et il y aurait des rumeurs sur un Dragon Ancien. Mais notre principal souçis c'est le blagonga, c'est un ennemi rapide et puissant, tu prendra ton ordre de quete quand tu seras prêt.
-Je ne vous décevrai pas.
Je me rendis compte que, malgré ces blagues vaseuses et ses insultes, c'était un bon maitre et pour que je sois aussi fort aujourd'hui, un grand chasseur.
-Je partirais demain.
-Une dernière chose, la grand mère aux chats est arrivée et elle veut te parler.
-Merci .
Je vis une grand mère avec un sac gigantesque auquel s'aggripait des chats.
-Salut petit, j'ai entendu parler de tes exploits et je voudrait que tu prenne avec toi un de mes protégés, il est fort et rapide, il t'aideras.
Malgré leurs petites tailles et leurs têtes de chatons désabusé je savais que les felynes etaient de bon guerrier , et avoir de la compagnie pendant une quête peut s'avérer agréable.
-Bien choisis parmis mes chats.
Je le vis tout de suite, un chat d'un noir de jais et qui me regardait d'un regard d'ambre.
-Tu est sur de ton choix ? Jusque ici on l'a dir maudit, tout ses maitres son morts.
Je ne l'écoutait déja plus et m'approcha du melynx.
-Est tu pret à me suivre jusqu'au bout du monde ?
-Et bien plus loin encore, me répondit-il.
Nous rentrâmes à la maison, je me couchais immédiatement laissant l'animal se fourrer ou il voulait, je m'attendait à ce qu'il s'en aille, les melynx réputé pour des infidèles notaire.
En me levant je fut étonné de le voir encore la, me regardant d'un regard profond et sombre.
Je me levais et partis à la rencontre du chef du village en arrivant dans la rue principale je me rendis compte que les gens étaient à leurs portes et me regardaient sollenels.
Mon maitre m'attendait avec la chef.
-Il est temp pour toi d'affronter un véritable ennemi, fait attention, tu est trop important pour avoir le droit de mourrir.
Mon maitre me tendit l'ordre de quète et me dit.
-Tu doit capturer la bête, bonne chance gamin.
Je compris que j'allais aujourd'hui franchir un pas de ma vie, traverser une frontière derrière laquelle je ne pourrais plus jamais repasser, j'était le dernier espoir de ce village et je ne m'en rendait compte que maintenant.
Je vis que la foule c'était rassemblée , certains pleuraient d'autre me faisait simplement signe.
Suliketh mon melynx me sussura à l'oreille.
-Chef, il faut partir, si on reste la vous risquer de commencer à avoir peur, vous avez vus leurs réactions, la peur se partage toujours, mais un chasseur n'a pas droit à la peur.
Reconnaissant la justesse de ces paroles je partis sans un regard et sans un mot, mon armure kut-ku reluisante, mon sabre sur l'épaule et mon melynx marchant tranquillement à mes cotés.

La montagne me semblait magnifique, c'était un ne nuit de pleine lune, des popos broutaient non loin, et je voyais un arrowana hors de l'eau pour attrapper une luciole.-Tu n'est pas obligé de rester tu sait, tu peut partir.
-Pas question, j'ai juré sur mon honneur de vous accompagner jusqu'au bout du monde et je le ferais, dit le melynx.
Comment un corp aussi petit pouvait-il contenir autant de courage ?
-Bien alors allons chercher ce singe.
Nous nous retrouvâmes assez rapidement en haut de la montagne .
Et je fut projeté en l'air par deux mains gigantesques.
Je vis alors la bête, un être musculeux d'un blanc fantomatique, sa face était bleu, entourée de rouge-orangée, l'animal se préparait à bondir , et au moment de sauté il se rata et je vit que suliket lui avait planté une lame dans la patte, je me précipitais et commença à frapper le visage du monstre lui coupant ses longues moustaches, il se mit à hurler et je vis de nombreux blangos sortir de terre, je me mis à les pourfendres, quand il n'en resta plus aucun, je me mis à chercher l'animal du regard, il n'y avait aucune trace.
Le sol se souleva pour la seconde fois sous mes pieds, anticipant l'attaque je fis un bond sur le coté et frappa l'un des immenses bras.
L'animal se mit à faire des bonds en tout sens, visiblement en colère.
Il me lança une boule de neige énorme qui m'atteignit, je me retrouvais coincé, transformé en bonhomme de neige ridicule, heureusement suliketh fendit la gangue de glace qui m'envelopait..
L'animal profita de cet accalmie pour envoyer un coup d'en la face du melynx qui partit dans un magnifique vol plané, le blagonga pour cette attaque c'était retourné, et je lui envoyait un coup vicieux dans l'arrière train ce qui le fit se retourner et frapper, mais il ne rencontra que le vide, sentant juste un coup dans ses dents qui se brisèrent sous le choc, en colère il m'envoya un coup dans le torse, mon armure se brisa sous le choc, fous de douleur je m'effondrais et l'animal en profita pour s'enfuir, je n'us que la force de lui jeter un marqueur. Je vus réveiller par suliketh qui me secouait violemment .
-Sacré coup que vous avez pris, votre armure est brisée et vous avez une côte cassée.
-Ne t'inquiète pas ça iras.
Nous suivîmes la piste du monstre jusque dans une grotte et j'eu l'intuition que le monstre était blessé et qu'il était temp de le capturer, c'était un sentiment pas un jugement, je le savais et c'était tout, je posais un piège l'animal se jeta sur moi et fut aspiré par la fosse piégée , je me rendis compte avec horreur que j'avais pris mes composants bombes , mais pas mes tranquilisants et la j'eu l'impression que le composant se métamorphosait sous mes doigts et je me retrouva en possession d'une bombe tranquillisante que je lançais sur le blagonga qui s'endormis, j'avais réussi, je l'avais capturer.

Mon retour se fit sans problèmes mais à cause de mes nombreuses blessures, je fut long à rentrer, en fin de compte je mis près d'une semaine à revenir au village.
Quand je passais la grande porte du village j'entendis un cris et vis plusieur personnes accourir vers moi en criant.
-IL EST REVENU, IL EST REVENU.
Et je m'évanouis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 22:14

Trois ans plus tard, j'ai aujourd'hui 18 ans bien des choses ont changées à Pokke, la guilde a ouvert une nouvelle voie vers le village de plus la disparition du tigrex qui apparament est partis chasser dans le désert, a permit l'ouverture de voie commerciale, des chasseurs de tout ordre viennent chasser, de nombreux marchands se sont installés dans le coin.
J'ai maintenant plusieur katana:le sabre rathian, le katana blango et le katana khezu, j'ai aussi réussi par faire forgée une armure blagonga, qui est selon moi de toute beautée.
Je décidais d'aller faire un tour à la guile, chercher de nouvelle quète, m'attendait la-bas un spectacle surprenant.
Je vis un chasseur dans une imposante armure monoblos, le bras levé comme si il allait boire sa choppe mais n'esquissant pourtant aucun mouvement, je m'approchais de lui et le secouai doucement, il s'effondra sur la table dans un léger ronflement, étrange personnage en tout cas.
-Il ne faut pas réveiller le chef.
Je vis alors un felyne blanc comme neige avec de profond yeux noirs dont on ne voyait même pas les pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 18 Oct - 22:16

Je pris une quète de collecte pour le désert, j'avais besoin d'os monstre moyen et d'herbe de feu.
Après plusieur jours de marche j'arrivais enfin dans le désert.
J'était partis sans Suliketh, celui-ci ayant été blessé part un hermitaur daimyo .
J'entendis alors un hurlement, le cris d'un monstre que je connaissais.
Je suivis le cris et m'arrétais en haut d'un escarpement rocheux, je vit alors ce à quoi je m'attendais.
Un Monoblos était en plein combat contre un chasseur, l'armure du hunter me rappela immédiatemment quelque chose, et je me souvins du chasseur sâoul que j'avais vu à la guilde, il portait une épée gigantesque, même pour une Lame Géante elle était énorme, elle était en os, des runes bleu semblaient gravées partout sur la lame, la garde était en fer avec une longue chaine qui pendait sur le bras de l'homme, au niveau de cette même garde la lame se séparait en deux, un peut comme les cornes d'un diablos, sauf que les cornes d'un diablos ne sont pas jaune.

Flash Back:
Un jeune chasseur accompagne son maitre dans le désert une corne gigantesque sort du sol et transperce l'apceros, les deux chasseurs sautent.
Le viel homme dégaine un cor de chasse, l'avant de l'arme ressemble à la gueule d'un velociprey.
Il entonne quelque note, une vaque de sons fait jaillir l'énorme monoblos qui charge l'homme, qui s'empale jusqu'au front de l'unicorne qui replonge dans le sable.
L'enfant cours jusqu'au pièce d'armure éparpillée de ci-de la et récupère un casque monoblos, un plastron et des grèves monoblos.
L'enfant se traine avec son lour paquetage jusqu'à un village.

L'enfan a été remplacé par un homme qui décide de partir vers l'ancien village de Pokke, dans les montagnes il tombe dans une grotte gigantesque.
Une grotte continuellement ballayé par les vents, au centre de la salle se trouve le cadavre d'un dragon, le Kushala Daora, ici a eu lieu dans l'ancien temp un affrontement titanesque, une arme est plantée dans le crane du la Bête, un squelette si retient toujours, il tombe en poussière dès que l'homme touche l'arme , La grande épée Ceadeus, la pourfendeuse de feu.
L'homme ne sait pas tout cela, il ne l'apprendra que bien plus tard, à la suite d'un long périple qui le mènera vers la gloire.


Je vis le chasseur poser la main au sol, et j'eu l'impression que le sable sécartait pour laisser passage à un trou dans lequel le monoblos se précipita, le chasseur acheva le monstre d'un revers de sa lame .
Du moin c'est ce qu'il crut.
Le monstre sortis de son trou et chargea.
Je me mit à courrir et au dernier moment je coupai dans le sens de la largeur quand je me rendis compte que du métal venait de frapper ma lame, coupant aussi la corne du monoblos dans le sens de la longueur cette fois.

Le soir:
-Merci d'être venu m'aider je ne t'aurais pas entendu arriver en courant cette saletée m'aurait empaler, au fait je m'appelle Jean Raventender, et toi ?
Je suis Siracuce Firewolf, enchanté.

Ainsi se noua une amitié à toute épreuve, et le début d'une légende
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Mer 20 Oct - 21:36

Je pense qu'à ce point du récit il est temps de nous d'écrire Jean et moi.
Jean est un homme de 1m90 , un géant, il est singulièrement musculeux, même pour un chasseur ses cheveux sont d'un noir de jais et il porte constamment un bandeau blanc.
Moi je suis plus fin et moin grand (1m82), contairement à Jean je n'ai pas une once de graisse, mes cheveux sont blanc et mes yeux rouges, je suis ce qu'on apelle un "albinos".

Nous arrivâmes au village, immédiatement nous vîmes la foulle arrivée en courant vers nous, et ils se mirent à crier.
-Il est revenu.
-Il est de retour .
-Cette fois c'est la fin.
Je les interrompis.
-Mais qu'est ce que vous racontez comme conneries encore ?
Je vis alors la chef du village approcher.
-Il est revenu, le tigrex est revenu, nous avons envoyer des chasseurs mais aucun n'est jamais revenus et ce qui restait se sont enfuis.
-Je vis alors mon maître fendre la foule.
-Il est temps pour toi d'accomplir ta destiné, tu doit tuer le tigrex.
-Bien , je le ferais, vous m'avez acceuillis, nourris et logeé il est temps pour moi de vous payer ma dette, juste une question, mon ami ici présent peut t-il venir ?
-Un chasseur ne seras pas de trop dans ta mission, crois moi, dit mon maitre.
Bien il est alors temps d'aller dormir, nous partirons demain, qu'est ce que tu en pense?
-Hum, il vaut mieux battre le fer tant qu'il est chaud et prendre le taureau par les cornes, j'ai bien envie de partir maintenant mais je doit reconnaitre que je suis fatigué.
-Siracuce, une dernière chose, j'ai un objet à te confier.
Mon maitre semblait vieux et fatigué d'un coup.
-Prend cette lame, elle a été forgée il y a bien longtemps pour répondre au besoin d'un chasseur qui serait vraiment digne de la manier, et selon oi tu en est capable.
Il sortit alors d'un drap une lame magnifique, à double tranchant, la lame avait été faconné pour que des crochets se forment sur la lame, , lorsqu'il fallait la retirer cette lame devait occasioné des dégats terrifiants, la garde elle même était étrange, le pommeau était composé d'un nombre incalculable de maillons qui s'entrecroisaient, le plus intéressant était que aucun de ces maillons ne se touchaient, pas aucun et malgré une taille hors norme , même pour un katana, la lame était légère et parfaitement équilibré .
-Cette lame est vieille, n'est ce pas, c'est une relique du village ?
-Oui elle fut forgé pendant les guerres contre les Monstres Géants, cette lame est faite pour détruire et occasionner des plaies profondes et quasiment inguérissable, cette lame est vraiment une lame de mort, elle apporte malheurs et désolation autour d'elle, on dir qu'elle, est maudite, mais je n'y crois pas , je pense simplement que elle a toujours été utilisé à de mauvaise fin.Au fait regarde bien la lame.
Je restait concentré pendant quelque seconde .
-C'est bizzare il y a du vent, de la pluie et de la foudre autour de cette lame.
-Elle a été faite en Kirin et même si pour l'instant elle ne maitrise que la foudre, une fois améliorer cela changera.

Le lendemain:
Dès que je sortis je vis que la foule était massé autour de la maison, pas un bruit, pas un souflle.
Je partis aux abords du village accompagné de Suliketh et la foule me suivit, il n'y avait pas un bruit, pas un pleur, ce que je vis dans les yeux de chacun de ces villageois n'était pas de la tristesse, c'était de la fierté et soudin ils se mirent à scandé mon nom.
-SIRACUCE! SIRACUCE!.
Je me rendis alors compte que Jean n'était pas la, je le vis arriver à cloche pieds essayant d'enfilé son pantalon et ses grèves monoblos, certaine femme se retournèrent, génée et rougissante tandis que la plupart sourillais en regardant une partie du corp bien précise, l'air...intéressé.
Et ce fut enfin le départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Ven 22 Oct - 21:05

La tempête soufflait, un blizzard comme je n'en avait jamais vue depuis ces années d'arpentage des montagnes.
J'entendis alors comme un sifflement sur le sol, prêt à dégainer et je vis Jean en train de remettre son pantalon.
-Attend, t'était pas en train de pisser ?
-Bin si, j'était pas en train de renifler le cul d'un conga.
-T'est con ou quoi ? Sa fait 3 jours qu'on suit discrètement cette saleté , sans bruis, sans odeur et toi tu pisse !
Tu te rend compte qu'il a un odorat super développé ?
-De toute façon sa m'emmerde de le suivre en se cachant, pourquoi on l'attaque pas directement ?
J'allais lui répondre quand je remarquais l'absence des deux felynes.
-Il sont ou les deux crétins poilus ?
-Sait pas...
-Attend, le mien ne m'a jamais fait faux bon, si il est partis c'est qu'il avait vraiment peur.
Et la neige sembla explosé.
Plus loin:
-On devrait pas aller les aidés Suliketh ?
-Tu a raison, mais j'ai pas vraiment envie Trenya, ce truc me fait de l'électricité statique dans les poils Nya nya.
-Ils se sont bien occupé de nous, ils nous ont protégés et soignés Nyyyaaaa.
-C'est vrai, tu a raison, il est temps de leurs prouver qu'on peut servir à quelque chose Nyya nya nya.
-Allons-y , à l'attaque NYYYAAAAttaque

Le tigrex était encore plus grand que dans mes souvenirs.
-Il faut viser les pattes, criais-je.
-Je sais.
L'animal chargea , nous réussimes à l'esquiver de justesse mais nous ne attendions pas à ce changement de direction soudain, Jean planta sa lame dans le sol que le tigrex essquiva adroitement, moi je n'eu pas cette chance.
Emporté dans son élan l'animal se retrouva coincé dans la paroi de la montagne, ces dents pointu c'étaient bloqué dans la neige épaisse.
Je vit Jean préparé sa lame au dessus de la queue et la trancha proprement.
Le monstre se retourna et l'envoya valdinguer plusieurs mètres plus loin ne bougeant plus , je le pensais mort.
-Sa va se jouer entre toi et moi immonde salopard.
L'animal hurla comme çi il me répondait.
Je ne vis même pas la patte se projeter vers moi, par contre je sentis Suliketh me tirer vers le bas, à la place de prendre le coup en plein torse ce qui m'aurait tué , je la pris dans l'épaule gauche.
Je courrus vers le monstre tenant l'épée d'une main, l'animal voulu mordre, je tournais sur moi même évitany le coup et envoyais ma lame dans la façe de la bête.
J'entendis Jean se relever.
-Putasserie de bordel de merde. Je vais t'exploser la façe, te faire avaler mon épée et te laisser la digéré.
L'animal s'arréta visiblement étonné de le voir encore vivant.
J'en profitais pour passer sous le ventre du monstre en lui entaillant le ventre et les côtes.
Jean lui envoya sa lame géante dans l'aile l'entaillant profondémént .
L'animal s'écroula l'air épuisé , au moment ou Jean se préparait à frapper l'animal lui envoya un autre coup de griffe qui lui permit une fois de plus de connaitre le délicieux gout de la neige.
Je vis alors deux bombes tombées en plein sur le monstre ce qui détruit un oeil de la bête et lui arrachant plusieurs dents et jentendis:
-Nya Nya , le tigrex sfait faire une veste.
Une chanson felynes ridicule.
L'animal voulu se projeter vers moi, il tenta de sauter vers moi, et s'étalla lamentablement, je vis Jean qui était en train de clouer méthodiquement l'aile du tigrex.
Je me précipitait vers les pattes et lui coupait les griffes.
Il y eu comme une trêve, du sang était répandu sur la neige, pas seulement le sang du tigrex malheuresement, mon casque et mes greves était sévèrement entaillé, Jean ne semblait pas franchement en meilleur état, toutes les cornes lui de son armure avaient été brisée, la moitiée de son casque avait d'ailleurs disparu.
Le monstre chargea une dernière fois, il était encore en forme ce con, heuresement Jean avait posé un piège (quand ??) et le monstre tomba dedans, il ferma la gueule, et nous regarda, un air de pur haine et de dégout, une lame électrique vint lui clore définitivement la gueule.
Nous réussimes grace aux félynes laissé par la guilde à charger le corp du monstre sur les aptonoths et leur donnant comme ordre de rentrer droit à Pokke.

Le village entier acclamait, l'allégresse, la joie, le Tyran de la montagne était mort, son esprit à jamais emporté dans le blizzard.
L'armurier vient me voir dans ma chambre, je n'était pas beaucoup sortis ces derniers temps, trop de blessures.
-Ton armure est fichue, irrécupérable.
-Vous exagéré comme d'habitude.
-Pas cette fois, elle est fichue, rien à faire c'est finis, même un débutant n'en voudrait pas.
-Que dois-je faire alors ?
-Donne moi du tigrex et je te forgerais une armure.
-Pourquoi je ferais ça, j epourrais en faire une nouvelle arme.
-Et te passer d'armure ?
-Bien ,apparament je n'ai pas vraiment le choix.

Une semaine plus tard je revins voir le vieil homme .
-Alors ?
-Tien la voila , m'a plus belle réussite.
L'armure était jaune et bleu, les grèves et les tassettes étaient simple, les gantelets étaient équipé de deux pics, la cotte était magnifiquement sculptée, les épaules étaient protégé par deux boules d'écailles, l'ensemble était magnifique et d'une rare légèreté
Mais ou est le casque ?
-Calme toi, le voila.
Le casque n'était composé que de bande métallique renforcée avec de multiples couches d'écailles, le tout était magnifique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 25 Oct - 2:02

Salut vieux, ta réussi à faire réparer ton armure ?
-Assez oui, j'ai demandé à l'armurier de faire ce qu'il pouvait, maintenant j'ai une armure mis monoblos mis diablos. Mais ces quoi cette nouvelle armure ? Ne me dit pas que c'est ...
-Et si, en plus le vieux grigou ma fait un prix, ça m'a étonné de sa part.
Nous étions donc dans la taverne en train de boire un verre de bière de sang, ces bières dont la composition est toujours secrète, même 500 ans après sa création, il est dit qu'elle serait distillé à partir de sang de dragon ancien, personnellement je pense que c'est impossible.
-Bon, qu'est ce qu'on fait maintenant ? dit Jean.
-Je pense qu'il est temps pour nous de partir, ce village n'a plus besoin de notre aide, il nous faut visiter ce monde.
-Yeahhhh, rencontrer des nouveaux monstres.
-Et accéder à nos rêves.
-C'est quoi ton rêve ?
-Je veut créer une guilde, cette guilde réunira tout les chasseurs prêt à aider les autres et, surtout elle réunnira les "cas" dans notre genre.
-C'est un bon rêve, je suis prêt à t'accompagner.
Nous étions complètement saoul, cette liqueur était vraiment chargée d'alcool à l'exès.
Nous nous effondrâmes ivres morts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 25 Oct - 2:03

-Euh, Siracuce ?
-Quoi ?
-C'est vraiment d'enfer de repartir à l'aventure, mais on va ou ?
Nous chevauchions tranquillement nos aptonoth pendant que nos felynes courrait en cabriolant dans tout les sens.
-Nous partons vers le village Moga, mais d'abord nous devons recruter d'autres compagnons.
-Ou tu veut en recruter ?
-Il nous faut des artilleurs et Inglesbi est réputé pour ses fusarbalètes, ensuite je pense que nous ferons un détour pour passer par Lauridiin-thror, cette ville acceuille apparament un regroupement d'armurier spécialisé dans les marteaux, nous avons des chances de recruter du monde.Et pour finir nous irons à Moga, à ce qu'il parait un jeune chasseur vivrait la-bas et d'après ce que j'ai entendu dire il me semble intéressant.
-Moga ? jamais entendu parler .
-C'est une île, on ne peut si rendre qu'en bateau.
-Non, pas le bateau, je déteste le bateau, ça me file le mal de mer, la dernière fois que je suis monter sur un bateau je me suis vomis dessus.
-T'est vraiment qu'un porc des fois...
-C'est bon ça va.
A nous engueler mutuellement nous n'avions pas vu les velocipreys s'enfuir.
Une boule de feu éclata à coté de l'aptonoth de Jean.
-Par tout les dieux qu'est ce qui ce passe ?
-A couvert !
Nous vîmes arrivé en courant un chasseur, derrière ce chasseur se trouvait une forme aisément reconaissable, un rathalos.
-Il est pour moi, dit Jean.
Il sauta à bas de son aptonoth et au moment ou le rathalos passait au dessus de lui il lança son épée en l'air, ce qui faucha littéralement le rathalos en l'air, ce qui le fit s'écraser à terre.
Le chasseur inconnu s'approcha de la queue et d'un coup de ses doubles lames il trancha la queue.
Je sortis enfin mon katana Kirin et envoyait un coup sur le crane du monstre tandis que Jean utilisait sa méthode préférée: clouer le monstre au sol.
La bête réussi pourtant à se détacher et à m'envoyer un coup, la terre avait un gout réellement délicieux.
Le monstre s'envola, nous pensions qu'il s'était enfuis, mais nous avions tout faux.
Le monstre s'écrasa en plein sur moi, ce qui m'assoma, et je n'appris que plus tard ce qui c'était passé.
L'animal fit un tir de feu et toucha l'inconnu, Jean réussit à le surprendre en coupant grâce à sa lame d'eau le boule de feu qui lui était adressé, et lui trancha proprement la tête.
Je fus réveillé par un coup de pied dans l'arrière train.
-Ehh, la belle au bois dormant, réveille toi, ont a terminer le combat pendant que tu pionçais.
Jean peut vraiment se montrer agaçant parfois.
-Y'a l'autre qui veut te parler.
Je me relevais et marchais vers l'homme.
-Hum, je ne sait pas si je doit te dire merci ou si je doit te trancher en deux pour le coup que je me suis pris sur le crane.
-Désoler, je cherchais deux chasseurs du village de Pokke et je me suis un peu perdu.
- Tu connais les noms de ces chasseurs ?
-Oui, Siracuce Firewolf et Jean Raventender, au fait comment vous appelez vous ?
-Toi d'abord.
-Je m'apelle Fend hurlenfer dernier survivant de la guilde Abrath.
-Jamais entendu parler, bon la vériter c'est que les chasseurs que tu cherche, bin c'est nous, pourquoi tu voulais nous voir ?
-Je veut partir avec vous .
-Hum, tu a été efficace contre le Los, montre moi tes armes.
Il me les donna, c'était des doubles épées, elles ressemblait à deux griffes, l'une était brulante tandis que l'autre était glacée.
-Ce sont des lames à doubles attribut, on se les lèguent dans ma famille depuis des siècles.
Je pris enfin le temps de l'examiner, c'était un homme brun, athlétique, son armure était en ceanataur shogun, il semblait un peu endormis, mais pendant le combat jamais remarqué sa vélocité et ses techniques d'esquives impressionnantes.
-Jean , t'en pense quoi ?
-Il a une bonne tête, c'est pas un trouillard il devrait venir avec nous.
-Je pense que tu a raison. Fend bienvenue parmis nous.
-J'ai juste une question.
-Va-y pose.
-Vous accepter les felynes ?
-Bof, on en a déja deux, un de plus un de moins, ça change pas grand chose, dit Jean.
Fend sortit alors un cor et se mit à soufller dedans.
Nous vîmes alors sortir de terre un felyne marron foncé qui nous regardait avec des yeux ébahis.
-Je vous présente Lauridyin, une felyne qui m'accompagne depuis longtemps, elle ne se bat pas, mais elle soigne.
Je remarquais alors que Jean s'activais réellement beaucoup sur le cadavre, il semblait vouloir récupérer chaque centimètre de carapace ou d'écaille possible.
-Bien, Inglesbi n'est plus très loin annonçais je le soir venu.C'est une région essentielement composée d'une jungle épaisse, donc ont ne se sépare pas.
-D'accord, d'accord calme toi dit Jean.
-Tu me dit ça, alors que tu t'est paumé dans une petite grotte qui n'avait qu'une seule sortie, ta aucun sens d l'orientation.
-Ptetre, mais au moins, euhh...
-Alors ?
-Laisse tombé la neige, elle fondra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siracuce

avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 22
Rang MHF2 : rang 6
Titre de chasseur : Masque de Coeur
Localisation : Sur le dos du lao-shang
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   Lun 25 Oct - 2:04

La jungle était épaisse, de nombreux bruits se répandait dans l'obscurité.
-J'ai repèré les traces d'un gypceros, dit Fend.
-Hum, on devrait se dégourdir les pattes et aller lui arracher sa crète, ces l'une des choses que je préfère au monde.
Il était évident que Jean avait encore trop bus.
-Bon, on verra ça demain.
Tout le monde s'endormis tranquillement, gardé par les felynes.
Un hurlement nous réveilla, je vis qu'un gypceros violet nous chargeait, il était gros, même pour un gypceros.
Il sembla soudain se rendre compte que nous étions présent, apparament la noix qui lui servait de cerveau avait du mal à réagir.
Il s'enfui en courant.
-Poursuivons-le, hurla Jean.
Nous traquions l'animal, qui dans sa profonde stupidité ne c'était même pas envolé.
J'allais lui abattre mon katana automne sur le coup, quand j'entendis une détonation.
-Le monstre s'arréta de bouger, totalement et s'effondra, un petit trou de chaque coté du crane.
J'entendis une voix féminine hurlée.
-Je l'ai eu, je l'ai eu, je suis vraiment la meilleure.
Sauta alors d'un arbre une jeune chasseuse équipée d'une armure rathian.
-Salut, désolée de l'avoir tué mais c'était notre quète.
Jean profita immédiatement de la phrase.
-Notre ? tu est toute seule à ce que je vois.
Elle sortis un corp de chasse, sortir alors 3 chasseuses.
-Voici mes soeurs Talhia, Letha et moi je suis Sidi, et l'autre la-bas c'est Setna. Nous sommes soeur et Setna est juste notre amie, et vous comment vous vouc appelez, demanda Talhia.
-Je suis Siracuce, le gros balèze c'est Jean et la c'est Fend.
-Ha, c'est vous les chasseurs de Pokke ?
-Au dernière nouvelle oui.
-Un marchand nous a parlé de toi et de ton rêve stupide.
-Comment ça ?
-Tu veut instaurer une nouvelle guilde, nous somme prète à t'aider, il est temps pour nous de nous installer quelque part, nous voulons vous suivre.
Je me retirais avec Jean et Fend.
-Vous en pensez quoi ? Selon moi elles sont forte, vous avez regardez leurs armes et armures ? Un fusarb léger, un moyen et un lourd, d'après ce que j'ai vue, ce sont des armes rathalos.L'archère a un arc en Boisdragon apparament.
-Moi je regardais pas leurs armes, dit Jean.
-T'es vraiment qu'un porc.
-Je rigole, ta raison, pour des artilleuses, elles ont l'air bien équipée, t'en pense quoi Fend ?
-Hum, pas d'avis.
-Ok, alors elles viennent.
-Ont a décider de vous acceptet, juste une question.
-Oui, dit Thalia ?
-Vous avez des felynes ?
-Oui quatres.
-Purain, ont est de moin en moin discret, ont se retrouve à quatorze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celui qui marche dans les rêves.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celui qui marche dans les rêves.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster Hunter Freedom 2 / Monster Hunter Freedom Unite :: Bonus :: Vos histoires-
Sauter vers: